Portraits et témoignages

Etre centre E. Leclerc à Paris en 1964

Alfred (surnommé Fred) Courseaux quittera le Mouvement E. Leclerc en 1969 pour fonder avec J.-P. Le Roch le groupe Ex-Offices de distribution, futur Internarché.

 (Sources : « LECLERISCOPE", Extrait de Distribution, le magazine de liaison et d’information des centres Leclerc ; « Distribution », n°1, octobre, novembre 1964.

    "Il est parfois bien difficile de se connaître quand les réunions sont courtes et espacées. Pourtant, nous coopérons tous au même but. Afin de faciliter les prises de contact entre anciens et surtout avec les nouveaux venus, nous demandons à chacun de vous de se présenter. Pour inaugurer ce « Lecleriscope », nous avons demandé à M. Courseaux de bien vouloir répondre aux questions de « Distribution ». Ses magasins se situent au 105 boulevard Exelmans, Paris 2 (Société Amphitryon : superficie de vente de 68 m2 ; réserves : 30 m2) et au 3 boulevard de Verdun, Courbevoie (Verdun Service : superficie de vente de 90 m2).

    Monsieur Alfred Courseuax (dit "Fred" parmi les Centres parisiens) est un Parisien jovial, Leclerc 100 %. Il est marié. Madame Courseaux gère avec compétence et succès le centre du boulevard Exelmans. Monsieur Courseaux a deux enfants, Christian qui est actuellement à l’école de transfiliste de la Marine et qui est âgé de 20  ans et, Marie-Christine 18 ans qui est en classe de première.

    En raison de sa clientèle, Monsieur Courseaux aime rappeler qu’il est devenu le premier « distributeur de Whisky » sur la place de Paris. Mais avec une raison sociale comme Amphytrion, qui aurait pu en douter ! (Nous devons à la vérité d’ajouter aussi que monsieur Courseaux s’est fait une très bonne réputation comme palais très sûr pour tout ce qui concerne les vins !)

 

Q : Monsieur Courseaux, quand êtes-vous devenu centre distributeur et pourquoi ?


R : Avant de devenir centre distributeur, nous a-t-il répondu, j’étais attaché de direction dans une fabrique de biscottes. Je connaissais donc l’expérience Leclerc depuis son implantation à Paris et j’ai eu le plaisir d’être le fournisseur des premiers centres de la région parisienne. Ma femme possédant un magasin d’épicerie (boulevard Exelmans), j’ai trouvé incompréhensible de vendre des articles 20 % plus cher que les centres. Je me suis penché sur le problème et je me suis aperçu qu’il n’y avait aucun mystère si l’on appliquait les principes de M. Leclerc. J’ai compris qu’en vendant moins cher, il était aussi facile et même plus facile de gagner sa vie tout en permettant au consommateur d’acheter moins cher. Aussi, en septembre 1962, nous avons transformé notre magasin du Boulevard Exelmans en centre distributeur et en 1963, nous avons ouvert un second centre à Courbevoie.


Q : Pouvez-vous nous dire quelle a été la répercussion sur vos ventes de votre conversion en centre Leclerc ?


R : Certainement ! Nos ventes ont augmenté considérablement en quelques mois. Ainsi, en 1962, nous avons fait 85 millions AF de chiffre d’affaires (sur les 12 mois, nous n’avions donc été que 4 mois centre distributeur). En 1963, nous avons atteint, toujours avec la même surface, 196 millions AF. Et en 1964, nous pensons atteindre 230 millions AF !


Q : Evidemment ce sont des résultats probants. Mais votre magasin est-il suffisant du point de vue superficie ?

 

R : Non, c’est pourquoi je pense bientôt m’agrandir. Je compte ouvrir un nouveau centre, toujours dans le 16ème, de 350 m2.


Q : Monsieur Courseaux, au mois de juin a été créée l’Association des centres distributeurs. Qu’en pensez-vous ?


R : Eh bien, je trouve qu’elle était devenue indispendable car elle pourra nous rendre de grands services. Il est nécessaire que les liens entre les centres distributeurs se resserrent.  D’autre part, je pense que, par l’association, il sera plus facile de contrôler fréquemment les prix, de telle façon qu’ils soient partout identiques. Je serai partisan aussi que l’ouverture d’un nouveau centre se fasse toujours en présence d’un responsable de l’association.


Q : Monsieur Courseaux, auriez-vous des suggestions à faire pour « Distribution » ?


R : Oui, pourquoi ne pas faire une rubrique « petites annonces » ? Je crois que ce serait très pratique pour tour le monde.
 

Portraits et témoignages

Etre centre E. Leclerc à Paris en 1964

Alfred (surnommé Fred) Courseaux quittera le Mouvement E. Leclerc en 1969 pour fonder avec J.-P. Le Roch le groupe Ex-Offices de distribution, futur Internarché.  (Sources : « LECLERISCOPE", Extrait de Distribution, le magazine de liaison et d’information des centres Leclerc ; « Distribution », n°1, octobre, novembre 1964.

Des clés pour comprendre
 

Recherche
dans les archives

À vous
la parole !

Faites-nous part de vos commentaires et de vos connaissances sur l'histoire du Mouvement E.Leclerc et consultez les commentaires des internautes.

Commenter

 

les documents associés